L'urban farming débarque à Casablanca !ajouté par John le 4 avril 2014 = dans

None

En 2012 , Ismail Ouazani, 10 ans, montait sur la scène du TEDxCasablanca avec un projet pour la ville de Casablanca de 2050 : des fermes urbaines. En 2014, 5 étudiants en architecture lyonnais sont en passe de réaliser ce projet à Casablanca. Et ils ont besoin de vous !

 

Le principe

 
L'urban farming est une forme émergente de pratiques agricoles, qui prend le plus souvent la forme de jardins potagers collectifs :  des habitants d'un quartier, d'un immeuble entretiennent ensemble un espace vert pour y cultiver des fruits et des légumes pour leur propre consommation.
 
Les avantages à cette forme d'agriculture de proximité sont nombreux : des cycles producteurs / consommateurs courts, un recyclage rapide de certains déchets, moins de transport donc moins d'émission de CO2, une reconquête de certains territoires,la  re-découverte de la nature, ...
 

L'idée pour Casablanca

 
A titre d’expérimentation, 5 étudiants lyonnais en école d'architecture souhaitent créer à Casablanca :
 
- un jardin potager
- un petit abri / local pour que les habitants du quartier puissent se retrouver et entreposer des outils
 

"La présentation d'Ismail au TEDxCasablanca nous a tout de suite fait penser qu'il y avait un fort potentiel pour ce genre de projets au Maroc. Notre idée est de venir à Casablanca avec d'autres étudiants Lyonnais de notre école pour travailler avec des étudiants en architecture de Casablanca sur la construction d'un espace où les habitants d'un quartier puissent produire ensemble leur nourriture. Nous allons concevoir cet espace avec les habitants pour qu'il réponde le plus efficacement possible à leurs besoins. Plus tard dans l'année, les étudiants Casaouis viendront réaliser le même projet dans la ville de Lyon."

Benjamin Poignon, responsable du projet.

 

Comment contribuer à ce projet ?

 
- Vous êtes paysagiste, ou déjà urban farmer ? Nous avons besoin de vous pour nous aider a choisir le lieu, définir les besoins techniques d'un tel projet, mais aussi pour former les habitants à cette agriculture et les aider à faire perdurer le projet après notre départ.
 
- Vous connaissez un terrain qui pourrait faire l'objet de l'expérimentation ? Nous sommes à la recherche d'un endroit à Casablanca où installer le projet. Temporaire, le jardin sera conçu pour être facilement déplaçable si le terrain doit servir un autre projet plus tard.
 
- Vous avez une question sur ce projet ? Vous pouvez nous proposer une autre aide ? Envoyez un mail à benjamin.poignon@gmail.com

+ d'infos sur le projet ici.

  • commentaires
blog comments powered by Disqus